Fioul - L'opération de la dernière chance

FIOUL, APRES L'OPERATION

Coucou, c'est Fioul !

Vous savez, la petite puce pour laquelle vous avez fait un petit geste.

J'ai demandé à Régine de me céder la place, pour pouvoir vous envoyer un petit mot moi-même, et vous remercier.

Tout le monde a été très généreux. Une énorme chaîne de solidarité s'est formée autour de moi, je n'en reviens pas encore d'un tel succès, pour m'aider, me soutenir moralement, j'ai reçu des petits mots de partout, les gens demandent tous de mes nouvelles, comme si j'étais une petite star (j'avoue que ça ne me déplaît pas !)

Il est vrai que quand je suis arrivée au refuge SPA de Saverne, je n'avais vraiment pas bonne mine : sale, maigre, fatiguée et affamée. On m'a mise dans une boîte (ils appellent ça un box de quarantaine) avec une litière, un dodo, à manger et à boire, et même des jouets. Ca sentait bon, mais malgré ma faim je n'arrivais pas trop à manger ce qu'ils me donnaient. Je voyais bien que ça leur faisait de la peine, qu'ils essayaient de me donner autre chose, pensant que je n'aimais pas. Non, ce n'était pas ça : depuis le grand choc (j'appelle ça comme ça, parce que je ne sais pas comment dire autrement), je n'arrive plus à ouvrir ma bouche, ni à prendre soin de moi comme je le voudrais.

Les gens qui m'ont mis dans le box ont bien vu que quelque chose n'allait pas (j'ai essayé de leur dire, mais ils ne comprennent pas le langage chat). Ils m'ont alors mis dans une boîte plus petite, et emmenée faire des radios (je ne sais pas ce que c'est ?).
On m'a ramenée, puis je suis repartie, faire un scanner (ça j'ai compris, c'est une photo de ma bouche !, mais je n'ai pas compris pourquoi). Et enfin on m'a ramenée à nouveau.

Je pensais que tout ça était fini, mais non, que nenni !

Lundi soir, on m'a remise dans une petite boîte (encore) pour m'emmener dans un endroit inconnu : des odeurs que je ne connaissais pas, d'autres chats, des deux pattes qui me parlaient, je me suis cachée, j'avais un peu peur. A minuit, ils m'ont enlevé mes gamelles (mais j'avais faim moi !), me disant que le grand jour était pour demain. Quel grand jour ????

Mardi matin, rebelote, on m'a à nouveau mise dans une boîte (je commence à la connaître celle-là) pour m'emmener en voiture dans un autre endroit inconnu, avec pleins d'odeurs que je n'aimais pas. Là, on m'a sorti de ma boîte pour me mettre dans un box (encore un ! tout en métal celui-là, et une porte vitrée, il est froid, beurk), avec juste un doudou pour dormir.

La deux-pattes m'a expliqué qu'elle me rechercherait le soir. C'est quand le soir ? Et pourquoi me laisser là toute seule ???

Les heures ont passées, j'avais soif, et faim, personne ne s'occupait de moi. En fin de journée, j'ai vu arriver une deux pattes (je l'avais vu au refuge le week-end d'avant, c'est Régine son petit nom, une deux pattes qui m'avaient déjà fait de gros câlins). Mais comme j'avais peur, je suis restée tout au fond de mon box, sous le doudou. Mais elle ne l'entendait pas comme ça. Elle m'a sortie du box et prise dans ses bras, même si je ne voulais pas. J'avais toujours peur, mais au bout d'un moment, j'ai commencé à me détendre, finalement j'étais bien installée, tout contre elle, à ne pas bouger.

Elle m'a beaucoup parlé, je n'ai pas tout compris. Elle m'a expliqué qu'elle était venue me faire un gros câlin, pour me rassurer. Elle m'a dit qu'on m'avait amenée là ce matin pour m'opérer, pour que je puisse ouvrir la bouche à nouveau, et manger correctement. Mais les deux pattes qui devaient m'opérer (ça veut dire quoi ?) n'ont pas eu le temps, car on leur a ramené d'autres 4'pattes bien plus mal en point que moi, qu'il fallait opérer avant. Que finalement, j'allais être opérée demain, que c'était mieux, que le docteur deux pattes serait moins fatigué, moins stressé, et qu'il aurait plus de chance de réussir. Je n'ai pas tout compris, mais je lui ai fait confiance, elle devait bien savoir de quoi elle parlait !

Elle m'a ensuite remise dans le box (je serai bien restée dans ses bras encore), elle m'a fait pleins de bisous, et m'a dit "Bon courage pour demain ma puce, on pense tous très fort à toi".

Une autre deux-pattes m'a donné à manger et à boire (enfin !), mais pas trop longtemps, on m'a à nouveau tout enlevé alors que je n'avais pas fini.

Comme j'étais fatiguée, je me suis roulée en boule sur le dodo, pour me reposer un peu.

Quand je me suis réveillée, du bruit autour de moi, des deux pattes qui passaient, sans s'arrêter.

Tiens, la porte s'ouvre, que se passe-t-il ? Un deux pattes me soulève, je n'ai pas envie, mais je n'ai nulle part où me cacher. Il me pose sur une table, froide aussi, puis me pique avec quelque chose (aie !), et je m'endors à nouveau....

Je viens de me réveiller, je suis un peu sonnée, et j'ai mal à la mâchoire aie, mais que se passe-t-il ? J'ai envie de bailler... oh, mais... mais.... Ma bouche s'ouvre, je peux bailler ????? Mais ils m'ont fait quoi ? Je peux bailler, ouvrir la bouche en grand, comme il y a très longtemps, avant le choc. C'est pour ça que j'ai dormi si longtemps ? C'est ça qu'elle m'expliquait Régine hier soir ???? Je viens de comprendre, que je suis contente, je vais pouvoir faire ma toilette, me laver à nouveau, oh quel bonheur. Aie, mais pas tout de suite, là ça fait mal un peu quand même... il faut que je me repose...

Après l'opération : la joue est enflée et rouge, mais Fioul peut enfin manger quasi normalement !

 

Et comme vous pouvez le voir, elle ne s'en prive pas !

 

Après un bon repas, une toilette s'impose, et Fioul s'en donne à coeur joie !

 

Mais je suis heureuse, je comprends maintenant tout ce qu'elle m'expliquait hier soir, et ce week-end au refuge, et avant encore : que les gens allaient donner des sous pour que je puisse être opérée, pour que je puisse vivre comme une minette normale, si l'opération réussissait, pour que j'aille mieux, que je grossisse, que je puisse enfin vivre normalement, jouer avec mes potes au refuge aussi, et manger, manger, prendre soin de moi (je suis une fille quand même !), me faire toute belle ! Je suis heureuse.

Alors comme je suis heureuse aujourd'hui, et que c'est grâce à vous aussi, j'ai pris ma plus belle patte, j'ai emprunté le clavier à Régine, pour vous dire MERCI, merci pour votre aide, pour votre générosité, merci de m'avoir redonné une chance de pouvoir vivre comme un chat, et de pouvoir profiter à fond de ma vie de minette.

MERCI A TOUS.

Fioul

retour haut de page
Retour haut de page

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. corinnexsxx45duswag 04/12/2014

salu :) fiOUL é trop mignon :))))
jtdr
bisouXxxx''''''' pl33ein 2 LoveeeeeuHhhhh'''

2. Maytika (site web) 27/05/2011

Histoire qui se termine si bien, joli minou. pleins de caresses et mes amitiés à ta bipède Régine

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

GENERALITES

Un peu de moi...

Copyright

Archives 2012-2013

Archives 2010-2011

Archives 2009

Archives 2008

Mise à l'honneur - Atout chats

Remerciements

 

PLAN DU SITE

Plan du site

Sitemap

 

 

 

 

 

 

 

INTERACTIF

Blog/News

Forum

Livre d'or

Cyber-cartes

Contactez-moi

 

 

 

 

LIENS

Chat'nnuaire du site

Partenaires et liens

Référencement :

- Plugboard

- Annuaires de référencement

 

 

 

 

Pour faire plaisir à vos proches, achetez utile en faisant vos emplettes sur la boutique de l'association Au Paradis des Chats 33 : l'intégralité des bénéfices des ventes est reversé à l'association.

Vous faites plaisir tout en aidant une association, deux actions en une, pensez-y !

Merci pour elle !

Banniere v2 brunCliquez sur la bannière ci-dessus pour accéder à la boutique de l'association